The unsafe Latch Manutentionnaire, Mohammed Mahmoudi est celui qui a fermé la porte cargo du DC-10 n°29 à Orly Sud en activant un interrupteur électrique. Une fois fermé, il a gardé le bouton enfoncé pour conduire les verrous sur les bobines d’ancrage et sur le seuil de la porte. La porte était solidement fermée quand une petite poignée a été repoussé. Cette rotation d’une tringle, un tube enfoncé, a relevé un levier et, hélas, repoussé quatre goupilles de blocage sur la bride de la serrure des crochets.

turkish dc-10 cargo-door position

La Porte Cargo du DC-10

Manutentionnaire, Mohammed Mahmoudi est celui qui a fermé la porte cargo du DC-10 n°29 à Orly Sud en activant un interrupteur électrique. Une fois fermé, il a gardé le bouton enfoncé pour conduire les verrous sur les bobines d’ancrage et sur le seuil de la porte. La porte était solidement fermée quand une petite poignée a été repoussé. Cette rotation d’une tringle, un tube enfoncé, a relevé un levier et, hélas, repoussé quatre goupilles de blocage sur la bride de la serrure des crochets.

DC-10 cargo door design

Le dessin de la porte cargo du DC-10

Bien que les goupilles de verrouillage aient été coincées contre les pattes des brides sur le dessus des loquets, Mahmoudi fût néanmoins capable de fermer la porte, sans la forcer. La partie supérieure des verrous n’a pas réussi à revenir au centre et toutes les forces générées par la pressurisation après le décollage ont été transmises à l’actionneur électrique. À 11.500 pieds (prés de 4.000 mètres) les deux boulons qui retiennent l’actionneur de la porte ont cédés et la porte s’est ouverte. La décompression a causée l’effondrement du plancher de la partie cabine qui est venu perturber les câbles qui contrôlaient le gouvernail de direction et la gouverne de profondeur. Lors de l’incident, six passagers furent éjectés.

Une note aux lecteurs: Peu après l’incident américain, la modification de porte, préconisée par le fabricant du DC-10, proposait une solution rapide et simple. Cependant, la porte de l’appareil DC-10 n ° 29 n’a pas été entièrement refondu. Lire la navigabilité après l’écrasement de Paris.

Position of Turkish cargo door

Position de la porte cargo

Chaque pièce a sa fonction, Bon, Mauvais ou Indifférents

Mohammed Mahmoudi fût accablé par .McDonnell Douglas et présenté comme un bagagiste «analphabète». On lui reprocha de ne pas avoir fermé la porte correctement. Il est exact qu’il ne parlait pas anglais, or la pancarte donnant les instructions de fermeture était rédigée en anglais. Il convient de noter que les accusations portées contre ce bagagiste étaient une explication rapide et simple pour couvrir la mauvaise conception du mécanisme de verrouillage du DC-10. Ce problème aurait dû être fixé peu après l’incident dît de Windsor (American Airlines en 1972) qui avait révélée cette faiblesse

.Mohammed Mahmoudi, the man blamed for the crash

R.S.Bolai / B.Druesne © 2008